top of page

ORGANISATION

Ma vision d'une organisation

10 convictions

7 fondamentaux organisationnels

MANAGEMENT

Ma définition du management

Portrait du (de la) dirigeant(e)

Portrait du manager

​Rôles du manager

Ma vision d'une Organisation

C'est une environnement dans laquelle chaque personne va s'épanouir individuellement tout en intéragissant avec des collègues dans une équipe fédérée et engagée pour atteindre un but commun. Les évolutions et les changements dans une organisation sont pour moi :

  • Nécessaires pour les personnes et l'organisation car :

    • Rien n'est acquis dans la durée.​ Il est nécessaire de challenger certains process et positionnements

    • Les marchés évoluent avec le temps et les Hommes

  • Prometteurs de nouveaux développements

  • Riches de nouveaux apprentissages et donc un puissant moteur pour grandir personnellement et professionnellement

10 convictions

Il n'y a aucun modèle unique et idéal d'organisation.

Un type d'organisation répond à différents besoins et stratégies à un instant t, en cohérence avec la raison d'être.

Le(la) dirigeant(e) inspire et insuffle en pivot la culture de cette organisation. Cette culture garde des constantes en lien avec sa genèse. Elle évolue aussi dans le temps avec les évolutions stratégiques de l'organisation et les hommes et les femmes qui la façonnent dans leurs relations interpersonnelles.

Une politique managériale doit être clairement définie, partagée et animée dans la durée pour garder un lien constant et cohérent entre les enjeux stratégiques et opérationnels.

La culture de l'engagement dans l'organisation doit être construite et partagée avec toute l'équipe en place.

Quand une organisation est créée et se développe, c'est qu'elle répond à des enjeux ou besoins sociétaux. Cette organisation recrutera alors des personnes trouvant du sens à accomplir sa raison d'être.

Le sens du travail que chacun(e) réalise est celui que chacun consent à se donner lui(elle)-même au-delà de celui que la raison d'être de l'organisation induit. Il peut évoluer dans le temps.

Chaque personne a le pouvoir de se positionner dans l'organisation, pour servir son propre bien-être collaborateur et faciliter l'atteinte des objectifs de l'organisation, en cohérence avec son équilibre professionnel et personnel.

Chacun(e) dans son poste et ses rôles associés est amené à faire des choix. Chaque choix engendre des avantages et inconvénients. Il revient à celui(celle) qui choisit d'assumer ses choix.

Il existe un équilibre subtil à trouver pour le(la) dirigeant(e) entre fidéliser, accepter un niveau de turn-over et faciliter des évolutions internes ou externes

7 fondamentaux organisationnels

Une raison d’être claire avec un cap, des stratégies et des priorités.

Une culture de l'engagement et des valeurs définies et partagées.

Une gouvernance claire, adaptée au contexte et au stade de développement de l'organisation

Une équipe fédérée autour du projet de l'organisation.

Une dynamique d’équipe positive et enthousiaste.

Une confiance réciproque entre l’équipe salariée et la direction.

Des responsabilités et objectifs individuels bien définis.

Des process simples et clairs​.

Ma définition du management

Le management est l'art de révéler les meilleurs talents de chaque homme ou femme à leur poste dans l'organisation, au sein d'une équipe fédérée. C'est aussi l'art de contribuer à leur développement, à leur réussite et à la performance de l'organisation, pour générer les résultats économiques et les impacts sociétaux et environnementaux cibles liés à la raison d'être. Cela implique des relations de confiance et une intégrité réciproque dans la relation manager-managé.

Portrait du dirigeant

Qui ?

Il est incarné par une personne humaine et intègre qui n'agit pas en premier lieu pour son intérêt personnel mais pour la raison d'être et la finalité de l'entreprise

Quoi ? 

Le dirigeant est la tête de pont du management de son organisation et de son fonctionnement, qu'il l'ait créee ou non, qu'il en soit l'actionnaire unique, principal ou pas. Il porte le mandat social et les risques associés de cette organisation pour lui et son équipe. Il a donc la légitimité de prendre des décisions stratégiques sans forcément disposer d'un consensus de toute son équipe. Tout comme chacun(e) a la légitimité dans l'organisation de pouvoir identifier quels sont les processus de décisions (stratégiques, tactiques ou opérationnelles)

Portrait du manager

Le manager incarne et représente avec humanité et intégrité, comme le(la) directeur(trice) général(e), le cadre opérationnel et stratégique de son organisation dans son périmètre de responsabilités. Il coordonne les actions de son équipe, fait vivre la raison d'être et relaie avec pédagogie la vision de la direction générale.

Le manager est un lien essentiel entre les équipes opérationnelles et la direction. Il n'est assujetti ni à une direction ni à son équipe de production. Il est facilitateur du développement des membres de son équipe dans leur poste, tout comme du développement de la performance de l'organisation.

Rôles du manager

Affecter les missions aux personnes et s'assurer dans la durée que les personnes correspondent aux rôles, s'y sentent bien, ont les bonnes compétences, etc.

Faire des propositions (aux salariés, à l'organisation...) pour que l'adéquation entre la personne et son rôle soit la meilleure possible : proposer des formations, discuter du plan de charge, etc.

Etre présent sur le terrain de manière proportionnée aux côtés de son équipe pour montrer l'exemple, énergétiser et autonomiser ses collaborateurs, rester connecté aux réalités des clients et aux évolutions de marché.

Réaliser des bilans individuels qui sont  des temps clefs différents des échanges continus bilatéraux au cours de l'année. Il peut ainsi apprécier si chacun(e) se sent bien dans son rôle, a les bonnes compétences, a besoin ou pas d'accompagnement complémentaire/de formation(s), souhaite ou pas évoluer etc. Il formule ensuite des propositions qu'il croise avec les propositions du salarié avant de prendre des décisions : par exemple affecter une personne à un nouveau rôle.

Répartir les ressources disponibles sur les différents rôles et projets : temps et budget. Il réalise cette action en cohérence avec le cadre budgétaire et financier sous contrôle du DAF de l'entreprise (Directeur(trice) Administratif(ve) et Financière).

Définir ses indicateurs de pilotage et suivi d'activités dans son périmètre de responsabilités.

Suivre les indicateurs généraux ou externes à son périmètre, pour rendre compte de ses activités à la direction générale et donc à l'organisation globalement.

S'assurer à tout moment que son équipe continue d'être au service de la raison d'être, des stratégies de la direction générale et priorités opérationnelles définies. Si ce n'est pas le cas il est attendu de lui qu'il prenne toute action qui remet de la cohérence.

bottom of page